Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

En raison de la pandémie et des conditions sanitaires en vigueur en France et à l'international, nous avons le regret de vous annoncer le report notre festival

"Et pourtant elles tournent!" en 2022

En 2021 Restons connectés.es

Femmes-Cinéma-Egalité vous invite à nous suivre lors d'évènements autour du cinéma Conférences, Tables rondes, Projections, Ateliers ...

-> Programmation en cours

Vers une seconde édition en 2022

Le bilan extrêmement positif de la 1ère édition nous amène naturellement à une 2ème édition en maintenant et renforçant les points forts de notre projet sous forme de biennale.

C’est dans la continuité de la 1ère édition que nous programmons cette 2ème édition du Festival « Et pourtant elles tournent ! » en mai 2022 (Dates probables Fin Mai début Juin).

 

 

La marraine de notre festival reste Julie Gayet, pour cette deuxième édition nous aurons une invitée d’honneur.

Nous avons contacté Mounia Meddour réalisatrice du film « Papicha » qui a obtenu 2 César en 2020 :

Meilleure première œuvre et meilleur jeune espoir féminin.

Son rayonnement

Le festival rayonnera depuis Lyon dans la métropole et au-delà dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en s’appuyant sur les salles partenaires du projet et de nouvelles. (Voir l’édition 2019).

Prévision de programmation

En 2021 nous prévoyons une ou 2 salles de cinéma référentes dans laquelle toute la programmation serait projetée :

Le jeudi 2 films en ouverture 1 long métrage et 1 court métrage le jeudi 17h et 20h + fête d’ouverture.

Le vendredi 4 films : 2 longs et 2 courts

Le samedi 4 films : 2 longs et 2 courts

Le dimanche 4 films, 2 longs et 2 courts + fête de clôture.

Les mêmes films seront programmés le lendemain de leur 1ère projection dans d’autres salles de la Métropole et plus (Région) en décalage d’une journée afin que les publics soient diversifiés et que les films puissent être vus par de nombreux spectateurs. Toutes les projections dans la salle seront accompagnées d’un.e.  invité.e.

14 Films minimum (long métrage + court métrage).

Chaque projection sera accompagnée par un.e invité.e, soit une quinzaine de personnes pour accompagner quatorze longs métrages et des courts métrages tout au long du festival.

Nous tenons aussi à mettre en lumière les jeunes réalisatrices de la région par le biais de court-métrage, nous organiserons leur diffusion en salle mais aussi dans la tente ou des rencontres seront programmées.

La tente et sa convivialité

La tente reste le lieu d’échanges extrêmement apprécié du public. C’est le QG du festival où il sera bon de se retrouver pour échanger sur la programmation, pour rencontrer les réalisatrices et les organisatrices du festival. Un lieu pour créer du lien, ponctué par des MasterClass et des tables rondes.

A cette occasion nous souhaitons ouvrir notre festival aux nombreux métiers qui entourent le cinéma très rarement portés à l’affiche. (Costumes, lumières, musique, adaptation littéraire …)

Pour exemple : Nous sommes en contact avec la Romancière Chantal Thomas née à Lyon. Son roman  «L’échange des princesses » a été adapté au cinéma en 2017 par Marc Dugain.

Un certain regard

Nous souhaitons valoriser la créativité au féminin dans le secteur des nouvelles écritures numériques. Les femmes qui s’y intéressent souffrent aussi du machisme très présent dans ces métiers de la « Tech ».

Et pourtant de nombreuses réalisatrices innovent dans ce secteur également. Nous désirons leur offrir plus de visibilité en proposant au public du festival de vivre des expériences en réalité virtuelle réalisées par des femmes