Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Et pourtant elles tournent!

www.etpourtantellestournent.org

 

Une première édition en 2019

Les 3 associations FCI, Filactions et le GRAC ont créé le Festival international de réalisatrices sous le nom « Et pourtant elles tournent » un clin d’œil à Galilée, un hommage à Alice Guy et à toutes celles qui malgré les obstacles se positionnent derrière la caméra pour raconter ce qui les émeut.

« Être femme, c’est être féministe, qu’on le veuille ou non. Bien sûr, il y a des réalisatrices qui font des films encore plus machos ou stéréotypés que ceux des hommes, mais nous avons une responsabilité dans ce que nous produisons, dans le message que nous envoyons. Il faut en prendre conscience. »

Julie Gayet, marraine du festival

 

© Celine Nieszawer

 

L’objectif est d’installer le festival dans le paysage cinématographique de la région et la métropole lyonnaise pour en faire un rendez-vous régulier et incontournable du public.

 

Créer un Festival cinéma au cœur de la ville des lumières est autant une évidence qu’un pari difficile. Nous avons relevé le défi avec enthousiasme, énergie, engagement grâce à la participation de nombreux bénévoles. Une belle réussite, malgré la faiblesse de nos moyens financiers.

 

Notre succès est dû essentiellement à la qualité de notre programmation, la présence des réalisatrices lors des séances et à nos partenaires.

  

Ce fut la première pierre d’un événement fondamental pour la liberté et la visibilité d’expression des femmes réalisatrices de tous pays.

Ci-dessous un lien pour visualiser en quelques minutes des temps forts de notre festival 2019 :

Vidéo édition 2019

Le bilan en chiffres

Des salles bien remplies, avec des débats après chacune des projections, en présence des réalisatrices, actrices et de membres actifs d’associations du territoire en lien avec les thématiques abordées dans les films.

 

4 jours de festival du 13 au 16 juin 2019 dans

10 salles de Lyon et son agglomération avec une inauguration au Cinéma le Commedia le jeudi 13 juin et une journée de clôture le dimanche 16 juin festive au Ciné Le Mourguet de Ste Foy les Lyon

20 longs métrages (Le programme des longs métrages)

12 courts-métrages (Le programme des courts) dont des jeunes réalisatrices de la région.

Un lieu de rencontres Une tente berbère installée dans la cour du Centre d’histoire de la résistance et de la déportation (CHRD) à Lyon 7ème.

13 Invitées réalisatrices, productrices, actrices accompagnées de plusieurs intervenantes

17 nationalités :

 

Afghanistan : Shahrbanoo Sadat « L’Orphelinat » et Sahra Mani « A thousand girls like me »

Allemagne : Eva Trobisch « Comme si de rien n’était » et Claudia Von Alemann « Le voyage à Lyon»

Algérie : Sofia Djama « Les Bienheureux » et Yasmine Chouik « Jusqu’à la fin des temps »

Angleterre-Irlande : Chanya Button « Vita et Virginia »

Belgique : Marta Bergman « Seule à mon mariage » Brésil : Anna Muylaert « Une seconde mère »

Canada : Nora Twomey « « Parvana »

Danemark -Suède -Allemagne : Pernille Fischer Christesen « Astrid »

France-Belgique : Agnès Varda « L’une chante et l’autre pas »

France : Zabou Breitmman et Eléa Gobbé-Mevellec « Les hirondelles de Kaboul »

Hongrie : Zsofia Szilagyi « Anna un jour »

Israël : Michal Aviad « Working Woman », Kenya : Wanuri Kahiu « Rafiki »

Macédoine : Teonar Strugar Mitevska « Dieu existe son nom est Petrunya »

Maroc : Meryem Benm’Barek « Sofia »

Suède -Danemark-Norvège : Amanda Kernell « Sami une jeunesse en Laponie »

Suisse : Callisto McNulty « Delphine et Carole insoumuses »

Le nombre de festivaliers a été d’environ 950 dans les salles

et une cinquantaine sous la tente.